El Nucleo

Compagnie de Cirque

Inquiétude – Création 2015

mix_1454-reduite mix_1462-reduite

Télécharger le dossier de production : ICI

TEASER VIDEO : ICI

Durée : 40 min
A partir de 8 ans
Extérieur nuit ou intérieur

Edward Aleman, artiste acrobate, colombien, nous invite à un voyage dans ses souvenirs,sa mémoire. Un retour aux sources dans le petit village de son enfance en Colombie. Seul sur le plateau, Edward raconte par le corps et les mots et refait le chemin de sa vie à l’envers. S’il a intitulé son spectacle – Inquiétude – qui signifie «hyperactivité» en espagnol- ce n’est pas un hasard. Artiste perpetuellement en mouvement, d’où lui vient toute cette énergie? L’inquiétude est aussi le nom que l’on donnait au fauteuil à bascule au XIXe siècle en France. En Colombie, le rocking chair est le fauteuil traditionnel utilisé quotidiennement par toute la famille.

Dans ce solo, cet accessoire devient un partenaire avec lequel il joue, sur il se tient debout en étant instable et cherche son point d’équilibre. Avec sensibilité et délicatesse, il nous convie à un voyage de l’intime et retrouve ses racines. Pour comprendre, avancer, se battre et vivre !

mix_1464-reduite          IMG_4231 (1)

SYNmix_1540-reduite2OPSIS

INQUIETUDE : Inquiétude : Etat affectif pénible causé par la crainte, l’appréhension, l’incertitude
Du latin Inquitudo «agitation, trouble»,
La non quiètude: absence de repos. L’absence de repos, c’est le mouvement, l’agitation.

Lors de notre voyage en Colombie, les personnes ayant connu Edward enfant nous parlent d’un
« nino inquieto » (enfant inquiet), ce qui ne signifie pas un enfant prostré mais plutôt un enfant hyperactif, en mouvement permanent.

A l’image de l’histoire d’Edward.
Besoin de bouger, danser, rebondir, sauter toujours et partout.
D’où vient elle?
Que génère-t-elle ?

Ici, elle est le moteur de l’énergie, du voyage, d’une inquiétude artistique.

Partir d’un objet emblématique, caractéristique de l’enfance d’Edward, le rocking chair, pour évoquer une histoire, un village, un enfant et sa famille. Dans ce fauteuil à bascule, passer de l’univers de l’enfance à celui de l’adulte, en racontant par le corps et les mots, un commencement. Aller et venir dans ses souvenirs, se balancer pour trouver un point d’équilibre, se tenir debout en étant instable, mettre à l’épreuve son/ses déséquilibres et continuer à avancer, se battre et vivre.

Ce rocking chair n’est pas un nouvel agrès : c’est un partenaire pour Edward avec qui il développe un langage corporel qui lui est propre. Une véritable complicité nait de cette rencontre, le mouvement de l’un influant la réaction de l’autre, la danse de l’un entrainant celle de l’autre.
Une proposition sensible, engagée où l’artiste dévoile une partie de son histoire intime, réelle ou fantasmée. Une histoire où le basculement, la recherche de l’équilibre dans l’instabilité, sont les axes de recherche corporelle.

IMG_4216 (1)

L’Equipe de création

Edward Aleman : Auteur et interprète,
Sophie Colleu : regard extérieur,
Ronan Cheneau : Recherche écriture et dramaturgie,
Lola Etieve : Creation Sonore,
Stéphane Aubert: Création lumière
William Thomas, acrobate (Cie BAM) : Collaborateur artistique
Avec les collaborations artistiques et sonores de Gregory Adoir, Butch Mackoy et Marie Clothilde Chéry.

Coproduction : Les Subsistances, CDN de Normandie- Rouen, Le Nouveau Relax – Scène conventionnée, La Brèche – Pole National des arts du cirque de Cherbourg- Octeville.