El Nucleo

Compagnie de Cirque

« Warm » de David Bobée

photo warm 2

Warm est une performance acrobatique, initialement réalisée pour et par Alexandre Fray et Frédéric Arsenault.
Wilmer Marquez et Edward Aleman, en sont les nouveaux interprètes.

Warm est un dispositif qui invite le duo à mettre leur discipline acrobatique à l’épreuve de la chaleur et de la lumière. Warm est une installation faite de deux murs de projecteurs qui encadrent l’espace. Deux murs de PARS, projecteurs qui ont la particularité à très faible intensité de produire une lumière dorée, rougeoyante et, à intensité plus forte, de blanchir.

Sur les 40 minutes que dure la performance les projecteurs, serrés sur des structures face à face, vont s’allumer produisant une lumière insoutenable et une chaleur étouffante. Un mur de miroirs vibrants prolonge cette structure lumineuse. Deux corps d’hommes en contact, dans la chaleur, entre force et relâchements, écoute, étirements, équilibres, semi nudité, transpiration, suspensions. Un parcours physique allant du simple échauffement à la surchauffe et jusqu’à l’épuisement.

L’ennemi des acrobates peau à peau : la transpiration.
Plus la chaleur augmente et plus ils se mettent à transpirer, la sueur perle et goutte par les pores de la peau rendant tout porté impossible. Au bout de 10 minutes l’espace performatif atteint les 45°C. Les vêtements sont trempés, les corps fragilisés glissent, tombent, s’écroulent, se rattrapent, tentent de tenir malgré la chaleur écrasante.

Ils sont accompagnés par la comédienne et danseuse Virginie Vaillant, micro à la bouche, tenant un monologue, un poème sonore signé Ronan Chéneau. Une déclaration d’amour, un rêve de jeune femme, un fantasme sexuel.
La chaleur l’accompagne elle aussi. C’est elle qui invoque la présence des deux acrobates, elle qui les pousse à tenir, elle qui cherche à assouvir jusqu’au bout son désir de corps, de peau, de sueur et de douleur.

+ d’informations :
http://www.lesindependances.com/